Pages

dimanche 21 février 2010

Dimanche poétique # 20

Voilà le rendez-vous hebdomadaire à ne manquer sous aucun prétexte...

Aujourd'hui ce sera à nouveau un texte du poète hongrois Petöfi Sándor.


Je me suis dirigé vers la cuisine ...

Je me suis dirigé vers la cuisine,
j'ai allumé ma pipe...
Enfin, je l'aurais allumée,
si elle n'avait pas déjà été en train de brûler.

Ma pipe brûlait tout à fait bien,
d'ailleurs je n'y allais pas dans ce but-là!
J'y allais parce que j'avais vu
que là-bas il y avait une jolie jeune fille.

Elle y a allumé le feu, celle à qui je pense,
il a même bien flambé alors qu'elle l'allumait;
mais alors ses deux yeux aussi,
c'est eux qui avaient une flamme vraiment grande!

Moi je suis entré, et elle m'a regardé,
peu de chance qu'elle ne m'ait pas envoûté!
Ma pipe qui brûlait s'est éteinte,
mon cœur éteint s'est enflammé.

Vous trouverez les autres compagnons de voyage chez
Celsmoon.

4 commentaires:

Schlabaya a dit…

Ah, c'est insolite, comme poème, et charmant ! J'avais entendu ce nom, mais je ne connaissais pas ce poète, je ne lis pas tellement de poésie traduite.

bookworm a dit…

Schlabaya : mon niveau en hongrois ne me permet pas de lire en VO, à mon grand regret...

Mango a dit…

J'aime beaucoup!
Comme toi, j'ai tendance à privilégier les livres de la bibliothèque et à négliger ceux de ma PAL! C'est un tort! :)

bookworm a dit…

Mango : Contente qu'il te plaise. Pour l'"oubli" des livres de la PAL, c'est grave? Hihi...